Cuisson pommes de terre : les trois erreurs qu’il faut absolument éviter

Parmi les aliments basiques de notre alimentation se trouvent les pommes de terre. Tellement délicieuses, elles contiennent des nutriments nécessaires dont l’organisme a besoin. Malheureusement, pour faute d’une bonne cuisson nous n’arrivons pas à tirer bénéfice de ses nutriments. Tour d’horizon dans cet article sur les erreurs à éviter.

Éviter les pommes de terre “germées”

Communément appeler “les yeux”, ce sont de petits germes qui dépassent la pomme de terre. Il ne présente pas d’inconvénient quand ils sont frais, c’est-à-dire tout récents. Mais il est important de s’assurer de les avoir bien enlevées. Par contre, quand il devient vert, alors le mal est imminent. Autrement dit, la pomme de terre aura une forte teneur en solanine, une substance nuisible pour l’organisme humain. L’idéal sera de vous débarrasser de cette pomme. Pour en savoir plus sur une pomme de terre germée, retrouvez le ici.

Oublier les vieilles habitudes reçues pour la cuisson des pommes de terre

Croire qu’il n’y a pas de manières très spécifiques pour cuire une pomme de terre est une grosse erreur. On distingue sur le marché une multitude de gammes variées de pommes de terre. En effet, la cuisson varie en fonction d’un type à un autre. Pour les pommes ayant la chair compacte, l’idéal est d’opter pour une cuisson à l’eau ou encore à la vapeur. Par contre, pour celles qui ont la chair tendre comme la grenaille, une cuisson au four serait parfait.

Éviter la cuisson à l’eau bouillante

Les pommes ne doivent pas t’être cuir comme les pâtes. Éviter d’attendre que l’eau bouille avant de jeter à l’eau les pommes. Mettez-les dans la casserole avec l’eau froide au début. Au cas contraire la chair s’effritera au contact de l’eau bouillante. Pour la cuisson elle-même, laissez cuire pendant au moins 20 minutes.