Forêt et agriculture,  une porte de sortie mondiale !

La situation économique actuelle du monde place l’agriculture parmi les priorités. Il est évident que la production vivrière est insuffisante car la famine sévit de plus en plus. Ce fait est dû à plusieurs facteurs à savoir l’érosion, les grandes crues, la pénurie et la pauvreté du sol. Pour remédier à cela, les réflexions menées ont abouti à une solution durable. Cette solution est axée sur la forêt et l’agriculture. Quels sont les bienfaits de la forêt sur l’agriculture ?

Lien entre la forêt et l’agriculture

La forêt et l’agriculture entretiennent un lien étroit qui ne se détecte pas aisément. Pendant des décennies, la forêt a été considérée comme inappropriée à l’agriculture. La forêt a ainsi subit d’énormes dégâts au profit de l’agriculture. La forêt est un élément de maintien de l’écosystème. Elle permet de garder l’équilibre climatique afin qu’aucun changement néfaste ne s’opère. Un écosystème favorable permet à l’agriculture de donner un bon rendement. Prenons l’exemple de la culture du soja en Amazonie. Cette culture pousse dans un sol et climat humides. Cette humidité est fournie par la grande forêt amazonienne. C’est ainsi que l’on peut décrire le lien entre la forêt et l’agriculture. Il faut préciser que ce lien diffère d’un type de forêt à un autre type d’agriculture. Regardez ici pour obtenir plus d’informations.

Les bienfaits de la forêt sur l’agriculture

La forêt offre une multitude de bienfaits à l’agriculture. En effet, la forêt accroit la qualité des sols améliorant ainsi la rentabilité des cultures. Elle permet aux arbres d’avoir une bonne solidité, ce qui offre une stabilité au sol. Ainsi donc les risques d’écroulement s’amenuisent. La forêt permet aux cultures de profiter d’un air pur car il joue le rôle de filtre afin de dépolluer l’air ambiant. Elle régularise également la température.