Les critères de choix du rosé ?

Le vin rosé est le vin le plus consommé en été. C’est un vin qui est accessible à tous. Dans les rayons, on peut rapidement se tromper dans le choix du rosé à cause des bouteilles aux couleurs acidulées. Il faut prendre en considération quelques critères dans le choix du rosé pour véritablement l’apprécier.

Le millésime et la couleur du rosé

Dans le choix du rosé, il faut opter pour un produit de moins de 2 ans. Il suffit de lire le site  pour en savoir davantage sur les critères de choix du rosé. Le rosé de dernier millésime reste le meilleur choix. Les appellations haut de gamme sont celles qui peuvent vieillir. Il s’agit des cuvées exceptionnelles, du Bandel, Marsannay, Les Baux-de-Provence, Côtes de Provence et Vacqueyras. Ce sont des appellations qui peuvent aller au-delà de 2 ans, mais il ne faut pas dépasser les 5 ans. Le rosé est une boisson qui se consomme jeune. C’est en le consommant à son jeune âge que vous pourrez apprécier son véritable gout. Il faut toujours privilégier les rosés de millésime. En occurrence 2021 aujourd’hui.

Faut-il privilégier le rosé de Provence ?

Les rosés de meilleure qualité sont généralement des produits de Provence. Par ailleurs, ils ne sont pas les seuls à produire du rosé d’excellente qualité. Le rosé est produit sur tous les territoires. La France à elle seule ne produit pas moins de 30%. C’est pourquoi avec le réchauffement climatique de nombreuses régions produisent de nos jours du bon rosé. Il s’agit entre autres de la Loire, de Bordeaux, et de Rhône. C’est le choix par excellence de ceux qui hésitent entre le rouge et le blanc. Le taux d’alcool n’est pas très élevé. Il est recommandé de se tourner vers un rosé dont le niveau d’alcool est faible, mais pas en dessous de 12%. Les rosés qui sont en dessous de ce pourcentage sont souvent aqueux et trop légers.