Tout savoir sur les restrictions concernant les ascenseurs pour les handicapés

Les personnes handicapées devraient être plus considérées que celles normales mais force est de constater le contraire dans les immeubles. Ces malades n’arrivent pas à circuler comme elles l’auraient voulues. Ce sont entre autre des raisons qui ont fait naître une multitude de normes qui se doivent d’être respectées. Elles concernent aussi les ascenseurs dans les immeubles. C’est justement ces restrictions en rapport aux ascenseurs pour personnes handicapées qu’on aborde à travers cet article.

Les différentes consignes concernant les ascenseurs pour personnes avec handicap

Il vous suffit d’aller ici pour comprendre que chaque détail compte lorsqu’il s’agit des handicapés. Ils doivent tous être pris en considération avant le placement de ces types d’ascenseurs pour les personnes handicapées. Tout d’abord, la cabine d'ascenseur doit avoir une certaine grandeur. Parlant de sa longueur, elle doit au moins atteindre 1,40 m et sa largeur 1,10 m. Cette particulière joue un rôle primordial dans le déplacement des personnes en fauteuil à travers le ascenseurs.

Auparavant, la tâche était rude pour ces malheureux. Faire une montée vers des niveaux supérieurs était une source de stresse et de colère. Heureusement, ces normes sont venues apporter un certain répit à tout cela. Les portes d’ascenseur pour personnes handicapées étaient autrefois petites. Dorénavant, elles doivent avoir une taille de 80 cm. Ceci facilite l’entrée et la sortie facile des fauteuils roulants. Ensuite, les boutons servant de commandes dans l’ascenseur sont ramenés plus bas. Cette norme permettra à une personne depuis son fauteuil roulant d’appuyer les boutons de son choix.

Les différentes catégories d’ascenseur pour personnes handicapées

Par ailleurs, ces ascenseurs d’handicapés sont fabriqués en deux catégories. On a la première qui ressemble aux ascenseurs classiques avec cabine. Elle se comporte comme ces ascenseurs standards c’est-à-dire qu’il permet de transporter les passagers handicapés d’un étage à l’autre. La deuxième forme est représentée sous un fauteuil non loin des escaliers. Cet ascenseur est généralement placé dans les bâtiments spéciaux pour personnes handicapées.